Archives de l’auteur : Laurence Rageot

Présentation des travaux du groupe de travail « typologie textuelle » le 28 juin 2017, Bordeaux

La séance a été préparée avec les tentatives de classement effectuées par Fatiha Idmhand (littérature narrative), Ioanna Galleron (théâtre), Anne Reach-Ngô (recueils), Marie-Luce Demonet (compte-rendu de la présentation d’une grille-test auprès de chercheurs en mai 2017). Geoffrey Williams a envoyé ensuite ses propositions pour les dictionnaires.

Les discussions ont porté sur la question de la réalisation lexicale (comment les auteurs nomment-ils leurs propres textes, et comment en tenir compte sans singulariser un genre hapax ?) ; comment afficher une chronologie longue ? Les présentations ont montré qu’il est tentant de multiplier les subdivisions (distinguer le roman surréaliste ? l’autofiction ? le roman à clef ?). Où placer une invitation Dada, une inscription ? Faut-il faire apparaître un classement selon le support ou le format ? Et à partir de combien de folios y a-t-il « livre » ?  Faut-il tenir compte de la page de titre ? Que faire des mélanges, du roman-photo, du fanzine, de la bande dessinée « à texte » ? de textes qui ne sont pas des livres mais peuvent être l’objet de corpus, comme les prompteurs, la publicité, les tracts, et tous les textes dont le support premier est audiovisuel ? Où placer les « mélanges » dans l’arborescence ? Déjà en mai une catégorie importante avait émergé, celle des « modes d’agencement »  afin de pouvoir faire apparaître des recueils ou des œuvres complètes par exemple.

La réflexion s’est poursuivie avec les propositions d’intégration du genre dans les métadonnées.

Prochaine réunion : 14 décembre, 14h-16h: Bibliothèque Seebacher, Université Paris Diderot – Paris 7 – U.F.R. Lettres, Arts et Cinéma (LAC) – Bâtiment Grands Moulins – BAT. A : 16 rue Marguerite Duras – 75013 PARIS.

Ordre du jour :

  • Présentation par François Vignale et Brigitte Ouvry-Vial (Université du Mans) : annotation basée sur des thésaurus. Voir leur base de données : http://eured.univ-lemans.fr/dbworkshop/index.php/Browse/objects
  • Granularité des genres
  • Indication du genre dans les métadonnées et dans le texte structuré
  • Visibilité des genres dans un entrepôt OAI
  • Préparation de l’atelier « SKOS » à l’ENS de Lyon, avec Miled Rousset (MOM), les 30 et 31 janvier 2018.

Assemblée Générale du consortium Cahier – 15 décembre 2017 – Paris

L’assemblée générale du consortium se tiendra le

vendredi 15 décembre 2017

à l’Université ParisDiderot – Paris 7 – U.F.R. Lettres, Arts et Cinéma (LAC) –

Bâtiment C des Grands Moulins – 10 esplanade P. Vidal-Naquet  – 75013 PARIS

Inscription obligatoire par email à Laurence Rageot (laurence.rageot@univ-tours.fr) dans la limite des places disponibles – Les inscriptions sont closes.

Programme :

Matin : Salle 677C P-PACHET – bâtiment C des Grands Moulins.

9h00 – 9h15                 Ouverture

9h15 – 10h45              Assemblée Générale Continuer la lecture

Les rituels épistolaires dans les projets d’édition numérique de correspondances – Montpellier – 21 novembre 2017

Date : 21 novembre 2017
Lieu : Université Paul-Valéry Montpellier, Site Saint-Charles 2, Rue du Professeur Henri Serre, 34080  Montpellier, Salle 006 (Panathénées)
Inscription : La journée est ouverte à tous sur inscription et dans la limite des places disponibles. Inscription par mail à edition_numerique@item-cnrs.fr

Cette journée est organisée par le groupe de travail sur la correspondance, au sein du consortium CAHIER. L’objectif du groupe de travail est de fournir un guide rassemblant des recommandations et des méthodologies pour l’édition numérique de correspondances. Il a déjà organisé une première journée d’études le 1er avril 2016 à Paris. Celle-ci avait permis de mettre en lumière les spécificités du traitement de correspondance dans le cadre d’un projet d’édition numérique.

Cette nouvelle journée sera consacrée à une thématique plus précise et spécifique à la correspondance : le rituel épistolaire, et en particulier la façon dont il peut être intégré et traité dans un projet d’édition numérique. La réflexion théorique autour des rituels épistolaires sera complétée par des retours d’expérience de projets du groupe de travail sur cette question. Elle s’appuiera notamment sur les travaux de Branca-Rosoff (2015) (1), qui envisage les formules d’adresse et de clôture en tant que rituels sociaux, de Grosse, Steuckardt, Sowada, Dal Bo (2016) (2), qui les décrivent comme des formules héritées définissant le contact entre le scripteur et son destinataire, ainsi que sur les analyses de Rutten et Van der Wal (2013) (3), qui modélisent les opening et les closing formulae.

La journée se conclura par la présentation de la première version du guide méthodologique pour l’édition numérique de correspondances.

Programme :

Continuer la lecture

Réunion du groupe de travail Crowdsourcing le 18 octobre 2017, de 10h à 12h30 à Angers

Dates : 18 octobre 2017
Horaires : 10h – 12h30
Lieu : Amphithéâtre de la Maison de la Recherche Germaine Tillion, campus de Belle Beille, 5 bis Boulevard Lavoisier, Angers, 49000.

La prochaine réunion du groupe Crowdsourcing aura lieu le mercredi 18 octobre de 10h à 12h30, à Angers, dans le cadre du colloque « Le crowsourcing, pour partager, enrichir et publier des sources patrimoniales ».

Cette réunion est ouverte à tous les membres des groupes CAHIER intéressés, ainsi qu’aux participants du colloque.

Ordre du jour: problématisation et répartition des tâches, établissement d’un calendrier des travaux, retours d’expérience.

Prise en charge (pour les projets membres du consortium CAHIER) : contacter Laurence Rageot avant le 11 octobre, après avoir rempli ce formulaire.

Merci de signaler votre présence et vos questions éventuelles à Emmanuelle de Champs (emmanuelle.de-champs@u-cergy.fr) et Thomas Lebarbé (thomaslebarbe@gmail.com)

 

« Les dispositifs numériques : des corpus aux usages » – Atelier de formation annuel du consortium CAHIER – Compte-rendu synthétique

Dates : 27 au 30 juin 2017
Lieu : Centre François Mauriac de Malagar et MSHA

Travaillant depuis plusieurs années à la réalisation d’une édition numérique des textes de presse (1905-1970) de François Mauriac, l’équipe Mauriac en ligne, membre du consortium CAHIER depuis 2015, a souhaité cette année accueillir l’atelier annuel de ce consortium. Durant ces 4 jours, les échanges et les discussions avaient pour but, sinon de répondre, au moins d’interroger les concepts qui forgent les activités des différents membres présents autour de la table, c’est-à-dire ceux de corpus numérisés, d’usages et de dispositifs. Nous proposons ici un compte-rendu synthétique des pistes de réflexion qui ont émergé. En introduction de ces journées, Philippe Baudorre, porteur du programme Mauriac en ligne, a ainsi posé quelques constats simples afin de lancer la discussion ; ce texte en reprend quelques-unes, complétées par certaines suggérées par les interventions lors des table-rondes et des ateliers.

Continuer la lecture