CHISPA : Création d’outils numériques pour l’édition de manuscrits HISPAniques

ANR CHispa / MESHS /CNRS / Université Lille Nord de France / Université de Poitiers / Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, UMR 8132)
Site : http://eman-archives.org/hispanique/
Contact : Fatiha Idmhand

Présentation du projet

L’objectif du projet CHispa est de proposer un modèle pour l’exploitation numérique, et génétique, de corpus de manuscrits d’écrivains contemporains.
Ce projet prend appui sur les archives des héritiers de Alcides Giraldi (fonds José Mora Guarnido, Carlos Denis Molina et de Felisberto Hernández) et sur les archives de Carlos Liscano. Les ayants droits sont favorables à l’exploitation de ces fonds à des fins de recherches scientifiques.
José Mora Guarnido (1894-1967) était un républicain espagnol exilé en Uruguay en 1923, il fut l’un des membres fondateurs du Rinconcillo de Grenade et ami de Federico García Lorca dont il écrivit la première biographie.
Carlos Denis Molina (1916-1983) fut un dramaturge uruguayen, directeur de la Comedia Nacional de Montevideo et auteur d’une œuvre avant-gardiste qui a reçu les influences de Federico García Lorca, Margarita Xirgu ou de Jean-Louis Barrault.
Felisberto Hernández (1902-1964) fut un célèbre auteur de récits brefs.
Carlos Liscano est né en 1949, il est devenu écrivain dans la prison où il a passé les treize années de la dictature (de 1972 à 1985) et fut directeur de la Bibliothèque Nationale de Montevideo.
Ces fonds, composites, sont représentatifs de nombreux corpus du XXème siècle : hétérogènes, avec des documents datant du début du vingtième siècle, et des sources diverses telles que des articles de presse, des cours tapuscrits, des carnets de notes, des brouillons d’œuvres inédites (tapuscrits et manuscrits), des dessins, des photos, des enregistrements sonores et des lettres manuscrites.
La première édition numérique de ces archives a été réalisée en 2009-2010 sur le site http://manuscritsentredeux.recherche.univ-lille3.fr/. Les documents numérisés avaient alors été publiés accompagnés de notices descriptives saisies en XML sur un site développé en SPIP et HTML.
La seconde édition numérique a été réalisée en 2015 sur le site http://eman-archives.org/hispanique/. Pour cette édition, CHispa a testé le développement d’une plateforme générique destinée à partager une solution éditoriale et une ontologie. Basée sur le logiciel Omeka, la construction de la plateforme a permis de répondre, dans un premier temps, aux besoins éditoriaux de projets d’édition numérique de sources. Les documents publiés en ligne ont été décrits en Dublin Core avec des métadonnées supplémentaires en XML selon un modèle descriptif qui a été publié dans un « guide » accessible sur le carnet de recherches de CHispa.
A la date du 18 janvier 2017, CHispa a décrit 3394 documents et numérisé une centaine d’œuvre. L’ensemble représente pour l’instant 13470 fichiers images.
En vue d’une nouvelle édition numérique de l’ensemble des données et sources de CHispa, la description des fichiers a été révisée de façon à permettre le moissonnage et l’archivage des données: le Dublin Core a été exploité à cette fin. Le balisage en XML a également été revu de façon à permettre de nouveaux enrichissements (et échanges) en EAD et en TEI. CHispa prépare une ontologie décrivant ces process.
Projets envisagés sur deux et quatre ans :

  • Publication de l’ontologie « CHispa » (printemps 2017)
  • Poursuite des numérisations de façon à doubler le nombre de fichiers images disponibles (2017-2019)
  • Océrisation de tous les tapuscrits numérisés car actuellement seuls quelques manuscrits ont été océrisés et permettent les recherches plein texte (2017-2019)
  • Transcription de manuscrits et enrichissement en XML TEI: dans un premier temps, seuls les manuscrits en lien avec les questions de recherche de l’équipe seront transcrits (2017-2018)
  • Édition génétique numérique comprenant : la publication des dossiers de genèse d’une œuvre, ses états génétiques, et les analyses critiques permettant d’expliquer l’analyse de genèse

Fonds concernés : Documents des Fonds d’archives « Alcides Giraldi » et « Carlos Liscano », en dépôt au Service commun de la documentation de Lille 3 et composés de :

  • Archives de José Mora Guarnido
  • Archives de Carlos Denis Molina
  • Archives de Felisberto Hernández
  • Archives de Carlos Liscano

Contexte scientifique et institutionnel : Les fonds d’archives sont actuellement en dépôt à Lille, dans la réserve patrimoniale du Service commun de la documentation. Ils sont accessibles sans restrictions aux chercheurs impliqués dans le projet. Le centre de recherches sur les langues, les civilisations et les littératures étrangères (CECILLE EA-4074, Lille 3) a assumé, de 2007 à 2013, la préservation de ce fonds. Des partenariats, dans le cadre d’appels à projets ponctuels, ont permis de numériser, éditer, conserver, financer des vacations et valoriser ces manuscrits (MESHS, GIS-Amériques, Archivos). L’Agence Nationale de la Recherche a soutenu ce projet de 2014 à 2017 (ANR-13-JSH3-0006ANR ).

Formats et standards utilisés : Le Dublin Core décrit les documents du fonds.
L’EAD XML est utilisé pour la diffusion.
La TEI XML est utilisée pour l’enrichissement des éditions.

Accessibilité : Les données sont publiques, intéropérables et moissonnables par l’intermédiaire du protocole OAI-PMH notamment. Les ayants-droits soutiennent toute forme de projet scientifique destiné à promouvoir ces fonds et à diffuser ces sources. Ils acceptent l’utilisation de Licences Creative Commons de types CCBY-NC-ND ou CCBY-NC-SA, c’est-à-dire, avec citation de la paternité, interdiction de modifier les documents et interdiction d’utilisation commerciale.

Volumétrie des ressources disponibles en ligne le 18 janvier 2017 :

  • en mode image : 13470 fichiers images
  • base de données : 3394 documents
  • en mode texte : il est envisagé de ne transcrire et d’annoter en TEI, qu’une sélection de récits brefs et de pièces de théâtre parmi tout ce qui aura été numérisé (sauf si les moyens le permettent).

Retour à la liste