Corpus 14

Praxiling
(UMR5267) Université Paul Valéry Montpellier / CNRS
Sites: http://www.univ-montp3.fr/corpus14/ https://www.ortolang.fr/market/corpora/corpus14
Responsables : Agnès Steuckardt, Giancarlo Luxardo

Présentation du projet

Le projet « Corpus 14 » donne à lire des correspondances de la Première Guerre mondiale. Il privilégie des correspondances « peu-lettrées », archives rares et précieuses pour les historiens de la langue. Les documents réunis ont été mis à disposition par plusieurs Archives départementales et par des familles qui en sont les dépositaires.
Le corpus, comptant actuellement environ 1200 lettres et cartes, écrites de 1914 à 1920, est constitué par la correspondance de 28 scripteurs, dont 21 soldats. Il regroupe plusieurs ensembles de scripteurs provenant des départements suivants : l’Ain, l’Ardèche, la Charente Maritime, l’Hérault, la Marne, la Saône-et-Loire. La collecte de correspondances d’autres départements (Morbihan, Territoire de Belfort), leur transcription, leur mise aux normes TEI sont programmés jusqu’en 2018.

Fonds concernés : Correspondances privées de la Première Guerre Mondiale

Contexte scientifique et institutionnel : Labellisé par la Mission Centenaire, « Corpus 14 » est dirigé par Agnès Steuckardt au sein du laboratoire PRAXILING (Université Paul-Valéry Montpellier, CNRS – UMR 5267). Le projet a bénéficié de l’assistance de l’équipe TXM (Laboratoire ICAR – CNRS), dirigée par Serge Heiden, pour l’encodage du corpus, réalisé suivant la norme TEI, et les traitements textométriques. Ont participé au projet : Nathalie Auger, Nicolas Bianchi, Séverine Brunel, Marie Chandelier, Jean Michel Géa, Christel Le Bellec, Stéphanie Fonvielle, Corinne Gomila, Giancarlo Luxardo, Simon Mercier, Jean-Christophe Pellat, Florence Pellegrini, Chantal Wionet.
« Corpus 14 » a obtenu le soutien du Conseil scientifique de l’Université Paul-Valéry Montpellier, de l’Institut de Linguistique Française (CNRS), porteur du consortium Corpus Écrits, et de la Mission Centenaire. L’équipement d’excellence ORTOLANG (Laboratoire ATILF – CNRS) met en œuvre son hébergement.

Formats et standards utilisés : XML, TEI

Accessibilité : Données publiques, hors droits. Métadonnées descriptives des correspondances : scripteur, date, lieu, destinataire

Volumétrie des ressources qui seront disponibles en ligne (estimation au 19 janvier 2017) : Le corpus compte 1240 lettres et cartes écrite de 1914 à 1920. La collecte de correspondances d’autres départements, leur transcription, leur mise aux normes TEI sont programmés pour la période 2014 2018.

Fonds disponibles en ligne (au 19 janvier 2017) :

  • Corpus de correspondances de soldats peu lettrés de la Guerre de 14 et de leurs familles : 1240 textes – 324 000 mots

Retour à la liste