E-STAMPAGES, Archivage à long terme et création d’une Bibliothèque numérique d’estampages grecs

Histoire et Sources des Mondes Antiques (HiSoMA) (UMR 5189)  et École française d’Athènes,
Site : http://www.hisoma.mom.fr/recherche-et-activites/programmes-cofinances/programme-E-STAMPAGES
Responsables : Michèle Brunet, Adeline Levivier
Contact : Emmanuelle Morlock

Présentation du projet :

Création d’une bibliothèque numérique d’estampages d’inscriptions

Les estampages sont des fac-similés, empreintes papier reproduisant en relief la surface inscrite d’une pierre. Associant l’Ecole française d’Athènes et l’UMR 5189 HiSoMA, ce programme porte sur deux des plus riches collections européennes d’estampages d’inscriptions grecques, issues de la même histoire institutionnelle et dotées d’un intérêt patrimonial et documentaire éminent.

En s’appuyant sur une numérisation en mode image (le protocole retenu est celui développé par le Digital Epigraphy and Archeology project de l’Université de Floride) et une structuration de l’information adéquates, le programme s’assigne deux objectifs conjoints :

  1. L’archivage à long terme des estampages sous une forme dématérialisée à des fins de conservation.
  2. La réalisation d’une « ectypothèque » numérique diffusée en libre accès, valorisant cette documentation scientifique.

Les images numériques 2D et 3D des estampages et toutes les métadonnées qui leur sont associées sont hébergées par l’infrastructure publique des Humanités Numériques, Huma-Num. Le projet exploite pleinement toute la riche gamme de services, en particulier le pack de logiciels Nakalona, que propose cette Très Grande Infrastructure de Recherche pour le dépôt, la gestion et la diffusion des données numériques des Sciences Humaines et Sociales.

La consultation des estampages à l’écran se fera dans un visualiseur doté de nombreuses fonctionnalités, notamment la variation de l’ombrage et la mesure précise de la taille de lettres, pour faciliter le travail des épigraphistes. Chaque estampage est doté d’un ensemble de métadonnées structurées dans le respect intégral des standards du Web sémantique pour un signalement optimal dans les grands portails français et internationaux, Isidore, BNF-Gallica, Europeana, ainsi que dans les repertoires plus spécialisés pour les Sciences de l’Antiquité tel l’Atlas en ligne du monde grec et romain Pleiades (https://pleiades.stoa.org/).

L’ouverture à la consultation est prévue courant 2017 avec la série des estampages de Thasos, qui sera suivie progressivement par les séries d’estampages de Délos, Delphes, Philippes, etc.

Page web sur le site de l’EfA : http://goo.gl/SJEKiE
Page web sur le site d’HiSoMA : http://www.hisoma.mom.fr/recherche-et-activites/programmes-cofinances/programme-E-STAMPAGES
Page web sur le site de l’Université de Floride : http://www.digitalepigraphy.org/news/the_estampages_3d_digitization_project_of_greek_inscriptions/
Diaporama de présentation en ligne : http://fr.slideshare.net/MicheleBrunet/estampagesefadec2016
Article publié dans la dernière livraison des Nouvelles de l’Archéologie, 145, septembre 2016, p. 24-27.

Fonds concernés : Collection des estampages d’HiSoMA (± 6000 documents concernés sur les 11 000 conservés) et de l’École française d’Athènes (± 8000 documents). La numérisation est achevée pour la collection de l’EfA ; numérisation à 50% pour la collection HiSoMA

Contexte scientifique et institutionnel :

Responsables du programme : Michèle Brunet (Professeur Lyon 2 – UMR HiSoMA) ; chef de projet déléguée : Adeline Levivier, doctorante allocataire EfA-HiSoMA

Consortium financé dans le cadre de l’appel à projets 2014 Bibliothèque Scientifique Numérique 5 (BSN5), pour une durée de 18 mois, janvier 2015-juin 2016

  1. Ecole française d’Athènes,www.efa.gr, porteur et gestionnaire du projet
  2. HiSoMA, UMR 5189 du CNRS,www.hisoma.fr
  3. Pôle Système d’Information et Réseau de la MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, USR 3439
  4. Digital Epigraphy and Archaeology Project, Université de Floride, Gainsville, Floride –USA

En renfort de l’équipe-projet, trois stages de Master Pro ont été effectués :

Elina Leblanc, Master Pro « Patrimoine écrit et Edition numérique », Université de Tours (http://renapatri.hypotheses.org)  stage de 6 mois (avril-septembre 2015). Réflexion sur la structuration des métadonnées et leur modélisation en relation avec les ontologies et les formats standards, choix du CMS Omeka pour la diffusion.

Evita Dionysopoulou, Master Pro « Archives et Images », Université Jean Jaurès Toulouse, stage de 4 mois (avril-juillet 2016). Traitement d’une partie du fonds conservé à HiSoMA dit « Fonds Homolle », inventaire des 4857 estampages, identification et saisie des métadonnées de 1282 documents, numérisation de 650. Création d’une exposition virtuelle (V.0) sur Homolle et le travail de l’épigraphiste avec le CMS Omeka.

Hélène Vuidel, Master Pro Sibist, Enssib, stage de 4 mois (février-mai 2017) : contribution à la création d’un thesaurus sous OpenTheso.

Formats et standards utilisés : XML, Dublin Core étendu, EAD, ontologie CIDOC CRM

Accessibilité : Toutes données publiques et ouvertes. Toute la production du projet en CC BY-NC-SA. 3.0 FR = Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France /CC BY-NC-SA. 4.0 International. Métadonnées moissonnables selon préconisations principaux portails (Isidore, EAGLE/EUROPEANA).

Retour à la liste