Édition génétique numérique du «Robinson» de Paul Valéry

Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM)
(UMR8132) – ENS/CNRS
Site : http://www.item.ens.fr/index.php?id=13898
Responsable : Franz Johansson

Présentation du projet

L’ambition de ce projet est de réaliser l’édition génétique numérique de « Robinson », un des « contes » du recueil Histoires brisées de Paul Valéry, dont la parution posthume date de 1950.
Seule une édition génétique semble en mesure d’appréhender de manière satisfaisante ce « Robinson » : les quelques pages publiées actuellement dans l’édition des Histoires brisées ne sauraient rendre pleinement compte de son ampleur, de sa richesse, ni de la poétique qui le fonde.
En effet, la manière dont s’est constitué le volume publié chez Gallimard, cinq années après la mort de l’auteur, suppose de nombreuses interventions extérieures, aussi bien dans le choix des textes que dans la forme qu’ils revêtent. D’où la nécessité, pour celui qui veut se confronter à ce « Robinson », de revenir aux divers manuscrits et tapuscrits laissés par l’auteur.
Le travail pour mener cette édition numérique consiste désormais à reconstituer de manière aussi exhaustive et aussi cohérente que possible le dossier génétique du « Robinson », mais aussi à déterminer la cohérence chronologique des différents éléments, de même que le jeu complexe de leurs interactions.
Cela suppose d’abord une édition numérique de ces différents éléments dans les normes et standards actuels. En parallèle, une recherche systématique de tous les documents ou contenus concernant « Robinson » dans les bibliothèques conservant une collection de manuscrits de Paul Valéry, permettra de rassembler un corpus exhaustif et réellement inédit.
Le parcours génétique autour de « Robinson » demandera un travail de visualisation à inventer en fonction des résultats de recherche et en utilisant les ressources du web sémantique. L’intégralité de ce dossier génétique sera publiée avec la numérisation de tous les manuscrits et tapuscrits originaux, leurs métadonnées, leurs analyses et, au fur et à mesure, leur transcription.
L’hypothèse est que, dans le « Robinson », ainsi que dans d’autres « histoires brisées », Paul Valéry développe une poétique de la bifurcation, tournée vers l’invention d’une «œuvre» plurielle : seule la superposition de ses écritures successives, de ses déploiements, ses hésitations, peut en offrir l’image exacte. Et seule la publication numérique est en mesure de montrer cette superposition de façon intelligible. Pour cela, les différentes ressources de l’édition numérique et de l’encodage de textes littéraires seront utilisées à plein. Ce projet est aussi conçu comme un prototype d’édition génétique numérique pour Valéry et d’autres auteurs.

Fonds concernés : Dans l’état actuel des recherches, les documents existants à numériser et à documenter sont :

  • Un cahier manuscrit « Le Robinson pensif » ;
  • Plusieurs « états » sous la forme de tapuscrits, avec, pour chacun, bon nombre de corrections et ajouts autographes ;
  • ne collection de notes et ébauches de différents formats, formant un corpus éclaté tant par le format que par le contenu.

Ces trois documents sont conservés à la BnF. Il faudrait y ajouter :

  • Les notes dispersées dans différents « Cahiers » à partir de 1921 (les originaux sont conservés à la BnF sous différentes cotes). Certains cahiers sont numérisés mais pas l’intégralité. La documentation des notes concernant « Robinson » est à effectuer.
  • La numérisation et l’encodage d’autres documents risquent de se rajouter en fonction des recherches.

Contexte scientifique et institutionnel : Projet réalisé par l’équipe « Valéry » de l’ITEM avec la collaboration de la BNF.

Formats et standards utilisés : Formats images standards avec métadonnées IPTC, indexation avec Dublin Core et mise sur plate-forme Omeka avec OAI-PMH.

Accessibilité : Paul Valéry est entré dans le domaine public en janvier 2016. Les responsables du projet ont l’accord de la famille Paul Valéry pour publier ce corpus dont certains éléments ont déjà donné lieu à une édition, mais dont une vaste partie est inédite.

Volumétrie des ressources qui seront disponibles en ligne (estimation au 27 janvier 2017) :

  • 300/400 images
  • Entre 500 et 1000 unités textuelles (transcriptions, citations)
  • 1 base de données MySQL Omeka (5 Mo)

Retour à la liste