Montédite – Edition électronique des Pensées de Montesquieu

Centre de Recherche d’Histoire Quantitative
(UMR 6583), Maison de la Recherche en Sciences de l’Homme de Caen, Pôle Numérique (MRSH USR 3486) / Université de Caen Basse-Normandie / CNRS
Site : http://www.unicaen.fr/services/puc/sources/Montesquieu/
Contact : Carole Dornier

Présentation du projet

L’édition électronique des Pensées de Montesquieu présente un intérêt particulier : formé de trois cahiers manuscrits (1100 feuillets) composés de fragments, au contenu divers et hétérogène, reflétant les intérêts, les savoirs et la culture de Montesquieu dans toute leur diversité, ce manuscrit accompagne le travail de l’auteur pendant une trentaine d’années ; le recueil doit donc être examiné dans ses rapports avec les ouvrages publiés et avec des projets d’ouvrages dont le texte des Pensées porte la trace. Il s’agit aussi d’un témoignage d’une richesse particulière sur l’actualité ou les théories politiques, philosophiques, esthétiques, historiques, juridiques entre 1720 et 1755 ; l’édition annotée et introduite par une équipe pluridisciplinaire de cet ensemble de réflexions, qui vont de la formule lapidaire au développement de plusieurs pages, permet de les situer dans leur contexte intellectuel, en en désignant les sources mais surtout en les replaçant dans les débats intellectuels et historiques qui permettent de leur donner sens. Une meilleure connaissance des Pensées, comme texte préparatoire, « réservoir » ou « vivier » selon les termes de Louis Desgraves, éclaire les autres ouvrages de Montesquieu. Elle permet de formuler des hypothèses fondées, concernant le travail de la pensée et de l’écriture de l’auteur. Cette édition a été élaborée en partenariat avec la Bibliothèque municipale de Bordeaux, qui a réalisé la numérisation de ces documents autrement peu accessibles et fragiles (Convention Mairie de Bordeaux/Université de Caen-Basse-Normandie). La mise en ligne offre la présentation en vis à vis de la transcription et du manuscrit ; elle permet également de développer des outils de recherche pour extraire des données et avancer dans la confirmation de certaines hypothèses. Conçue à la fois comme un outil de recherche, une aide au travail de l’édition d’un manuscrit et un instrument de valorisation d’un patrimoine intellectuel d’un intérêt exceptionnel, l’édition électronique des Pensées a été conçue à partir du choix d’une DTD préexistante, la TEI. Le balisage TEI permet d’encoder le texte du manuscrit en incluant dans le flux XML une série d’informations réutilisables qui peuvent apparaître à l’écran ou être extraites et stockées pour d’autres utilisations. Il offre la possibilité de présenter une transcription en incluant des données consultables à volonté par le lecteur ou susceptibles d’être masquées pour une lecture cursive du texte. Les chercheurs peuvent en outre, grâce à ce balisage, extraire une série d’indications de façon systématique afin de constituer des index ou de développer des études statistiques. Au choix de la TEI pour l’édition en ligne, s’est ajouté celui d’un moteur de recherche qui permet des recherches en plein texte même avec une orthographe instable. L’utilisateur dispose également de plusieurs index : matières, lieux, personnages, auteurs, titres d’ouvrages, périodiques avec le compte-rendu mentionné.

Fonds concernés : BM Bordeaux ms 1866, 1, 2, 3

Contexte scientifique et institutionnel : Partenariat BM Bordeaux, CRHQ UMR 6583 et MRSH Caen USR

Formats et standards utilisés : XML ; TEI

Accessibilité : Accès public

Volumétrie des ressources qui sont disponibles en ligne :

  • Premier volume : 1,7Mo et 151755 mots
  • Second volume : 1,4 Mo et 133792 mots
  • Troisième volume : 1,1 Mo et 116409 mots

Fonds disponibles en ligne : L’intégralité du manuscrit en trois volumes des Pensées soit 1115 feuillets = 2230 pages (images)

 

Retour à la liste