Les rituels épistolaires dans les projets d’édition numérique de correspondances – Montpellier – 21 novembre 2017

Date : 21 novembre 2017
Lieu : Université Paul-Valéry Montpellier, Site Saint-Charles 2, Rue du Professeur Henri Serre, 34080  Montpellier, Salle 006 (Panathénées)
Inscription : La journée est ouverte à tous sur inscription et dans la limite des places disponibles. Inscription par mail à edition_numerique@item-cnrs.fr

Cette journée est organisée par le groupe de travail sur la correspondance, au sein du consortium CAHIER. L’objectif du groupe de travail est de fournir un guide rassemblant des recommandations et des méthodologies pour l’édition numérique de correspondances. Il a déjà organisé une première journée d’études le 1er avril 2016 à Paris. Celle-ci avait permis de mettre en lumière les spécificités du traitement de correspondance dans le cadre d’un projet d’édition numérique.

Cette nouvelle journée sera consacrée à une thématique plus précise et spécifique à la correspondance : le rituel épistolaire, et en particulier la façon dont il peut être intégré et traité dans un projet d’édition numérique. La réflexion théorique autour des rituels épistolaires sera complétée par des retours d’expérience de projets du groupe de travail sur cette question. Elle s’appuiera notamment sur les travaux de Branca-Rosoff (2015) (1), qui envisage les formules d’adresse et de clôture en tant que rituels sociaux, de Grosse, Steuckardt, Sowada, Dal Bo (2016) (2), qui les décrivent comme des formules héritées définissant le contact entre le scripteur et son destinataire, ainsi que sur les analyses de Rutten et Van der Wal (2013) (3), qui modélisent les opening et les closing formulae.

La journée se conclura par la présentation de la première version du guide méthodologique pour l’édition numérique de correspondances.

Programme :

  • 9h30-10h : accueil
  • 10h-10h15 : introduction :
    • Richard Walter (ITEM, CNRS-ENS), « Vers un état de l’art de l’édition numérique de correspondances »
  • 10h15-11h : conférence introductive :
    • Sybille Grosse (Universität Heidelberg, Romanisches Seminar), « Les Rituels épistolaires »
  • 11h-13h : retours d’expériences de projets du Consortium sur comment ils ont traités les rituels épistolaires :
    • Marie Dupont (UDPN, Université Paris III), « Les rituels épistolaires du géomètre Gaspard Monge (1746-1818) : quels enjeux pour l’enquête historique ? » ;
    • Jean-Sébastien Macke (Centre d’étude sur Zola et le naturalisme, ITEM, CNRS-ENS), « “Ce soir je t’écrirai comme à mon habitude” : les rituels épistolaires d’Émile Zola » ;
    • Françoise Leriche (Litt&Arts, Université Grenoble Alpes), « Proust épistolier : les rituels dévoyés. Enjeux philologiques et éditoriaux dans l’édition numérique » ;
    • Giancarlo Luxardo & Agnès Steuckardt (Praxiling, Université Paul Valéry Montpellier), « Rituels de clôture dans les correspondances peu lettrées de la Grande Guerre » ;
  • 14h-14h45 : conférence :
    • Stefano Vicari, (Università degli Studi di Genova, Italie), « Rituels épistolaires dans les lettres de poilus : une analyse contrastive suivant le niveau d’instruction »
  • 14h45-15h30 : débat sur le traitement des rituels épistolaires dans les projets numériques, animé par Nicolas Rieucau (Université Paris VIII, projet Condorcet)
  • 15h30-16h30 : présentation du guide méthodologique pour l’édition numérique de correspondances, suivie d’une table-ronde conclusive animée par Thomas Lebarbé (Litt&Art, Université de Grenoble, coordinateur du consortium Cahier).

Organisation : Giancarlo Luxardo (Praxiling, Université Paul Valéry Montpellier), Agnès Steuckardt (Praxiling, Université Paul Valéry Montpellier), Richard Walter (ITEM, CNRS-ENS).

Références :

(1) Branca-Rosoff, S. (2015). Rituels épistolaires ou flux verbal. Deux formes d’appropriation de l’écriture.
(2) Große S., Steuckardt A., Dal Bo B., Sowada L. (2016). Du rituel à l’individuel dans des correspondances peu lettrées de la Grande Guerre, Congrès Mondial de Linguistique Française – CMLF 2016.
(3) Rutten, G., van der Wal, M. J. (2013). Epistolary formulae and writing experience in Dutch letters from the seventeenth and eighteenth centuries. Van der Wal, M. J., Rutten, G. (dir.). Touching the Past. Studies in the historical sociolinguistics of ego-documents. Amsterdam / Philadelphia : Benjamins, 45-66.

Steuckardt, A. (dir.). Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires. Uzès : Inclinaison, 41-52.


Une réflexion au sujet de « Les rituels épistolaires dans les projets d’édition numérique de correspondances – Montpellier – 21 novembre 2017 »

  1. Ping : Corpus 14, automne 2017 | Carnet de Praxiling

Les commentaires sont fermés.