Archives éLV (Archives Numériques de l’École de Lvov-Varsovie, Kasimir Twardowski Archives)

Archives Poincaré, Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie
(UMR 7117), CNRS/Université de Lorraine, Nancy
Site : http://www.elv-akt.net/
Contact : Wioletta Miskiewicz

Présentation

Les Archives Numériques de l’École de Lvov et de Varsovie (Archives e-LV) constituent une structure de recherche et d’archivage sur le Web consacrée à l’école logico-sémantique fondée par le philosophe Casimir Twardowski (1866-1938) : https://plato.stanford.edu/entries/lvov-warsaw/.
Le projet débute, sur l’initiative de PhD W.A. Miskiewicz, avec la signature d’une convention franco-polonaise à Varsovie le 22 juillet 2005 (l’Académie des Sciences Polonaise, l’Université de Varsovie, la Société Polonaise de Philosophie, l’Université Paris 1 et le CNRS) au sujet de la « collaboration pour la numérisation et l’exploitation scientifique du fonds d’archives de l’École de Lvov-Varsovie ». Cette convention a abouti à la création à l’IHPST (Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques, UMR 8590 : CNRS/ Université Paris1/ ENS) du site elv-akt.net, à la numérisation à Varsovie de la totalité du fonds Twardowski déposé à la Bibliothèque de l’Institut de Philosophie de l’Université de Varsovie (36 000 scans), à la mise en ligne de la totalité des cours et des manuscrits scientifiques de Twardowski (20 000 pages), au lancement de plusieurs projets d’édition numérique (XML/TEI) ainsi qu’à la valorisation du fonds grâce à des colloques, séminaires et travaux académiques. Il faut mentionner qu’en 2009 le projet a bénéficié d’un PPF Numérisation de l’Université Paris 1.

La coopération avec les chercheurs de Vilna (Universitas Studiorum Polona Vilensis), a permis de faire connaitre l’existence des archives concernant Tadeusz Czeżowski (1889-1981), et le groupe de ses jeunes disciples réunis dans le Cercle Philosophique de Vilna (tout particulièrement original dans le domaine de la philosophie du droit et de la médecine). Une partie des archives concernant leur activité a été transportée après la guerre à l’Université Kopernik de Toruń. Le reste, considéré comme perdu, a été retrouvé dans les Archives d’État de Lituanie par Eugeniusz Wasilewski (Eugenijus Grigalus Vasilevskis), qui a identifié et décrit l’ensemble de ce corpus (ca 5 000 pages). Ses archives de chercheur (avec l’index bibliothécaire des sources retrouvées) ont été mises en ligne.

Une mission sur le terrain en Ukraine a été effectué en 2010 par Joanna Szaflik. De nombreux documents ont pu être recensés et scannées. Joanna Szaflik a mené tout particulièrement des recherches sur Leopold Blaustein (1905–1942), en déterminant, entre autres, la date de sa mort.

Le site elv-akt.net a bénéficié de deux subventions CAHIER. La subvention de 2011 a permis la numérisation du fonds Twardowski déposé dans les Archives de l’Académie Polonaise des Sciences à Varsovie. Il s’agit principalement des journaux de Twardowski qui, comme Godwin (cf. Wiliam Godwin’s Diary, Bodleian Library), notait ses activités. Ce fonds représente une source exceptionnelle concernant Lvov, l’un des principaux centres académiques de l’Europe Centrale entre les deux guerres. La deuxième subvention (2013) a été utilisée pour scanner le fonds varsovien de l’un des plus importants logiciens du XXe siècle : Jan Łukasiewicz (1878-1956) sous la direction de PhD Piotr Surma. Cette subvention a permis aussi de financer à l’IHPST un CDD pour une spécialiste de l’encodage TEI des sources historiques : PhD Nicole Dufourneau. Nous avons commencé (WIP) la transcription et l’encodage génétique XML/TEI d’un manuscrit de Kasimir Twardowski contenant la traduction en français (faite par l’auteur lui-même) d’un traité fondamental pour la méthodologie des sciences humaines modernes : Des actions et produits (1911). Plusieurs autres projets XML/TEI (WIP) sont en ligne et leurs codes TEI sont accessibles.

Depuis 2016 le Projet e-LV, toujours sous la direction de Wioletta Miskiewicz, a déménagé de Paris à Nancy, dans les Archives Henri Poincaré – Philosophie et Recherche sur les Sciences et les Technologies (UMR 7117: CNRS/ Université de Lorraine/ Université de Strasbourg). Depuis, l’activité scientifique du projet se focalise sur les humanités numériques et sur la valorisation académique du fond Kasimir Twardowski (1866-1938), père de l’école analytique polonaise.

Comité de pilotage :
Wioletta Miskiewicz ( PhD 1986, PhD 2000, CR/CNRS) responsable scientifique
Pierre Couchet (Ingénieur d’étude au CNRS, ingénieur en développement et déploiement d’application)
Pierre Willaime (Ingénieur d’étude au CNRS, analyse de sources historiques et humanité numérique)
Pawel Sypuła , stagiaire CLCs d’UL, (M2  Information and Book Studies, Université de Varsovie)

Depuis 2011 le site fait partie de la grille de TGIR Huma-Num.
Le projet est membre du comité de pilotage du Consortium CAHIER dont il est l’un des membres fondateurs.

Le PROJET éLV c’est:
1) un site de ressources électroniques elv-akt.net concernant l’école philosophique sémantico-logique fondée par Kasimir Twardowski  http://www.elv-akt.net/
2)  une infrastructure de recherche sur l’école analytique polonaise Pragmaties Cahier éLV  https://elv.hypotheses.org/ et sur les humanités numériques HyperTwardowski Cahier métanumérique  https://hyt.hypotheses.org/
3) un site d’édition électronique TEI (5 manuscrits en cours d’éditions XML/TEI, acte d’un colloque édités, 5 ateliers ELV/TEI, un M1 (P4) et un M2 INALCO soutenus)
4) le projet de l’édition crowdsourcing des archives de Kasimir Twardowski (Transcribe Kasimir Twardowski : TKT)

Le projet éLV attache une grande importance aux métadonnées. Nous avons au depart développé notre propre formulaire conforme aux normes Dublin Core et nous pratiquons les identifiants uniques (URL) ainsi qu’un RDF pour chaque représentation numérique des documents d’archives. L’édition XML/TEI des manuscrits, ainsi que la réflexion théorique sur les bases de données enrichies, constitue l’autre pilier méthodologiques du Projet éLV. Celui-ci s’inscrit dans un contexte plus large des travaux sur l’épistémologie des Humanités Numériques (un programme épistémologique commun avec le DELab UW en 2014/15 et avec OKF UW en 2015/2016).

Parallèlement aux différents travaux en cours (l’édition numérique des Archives de Jan Lukasiewicz, de Leopold Blaustein, continuation des travaux pour la mise en ligne de Lukasiewicz, etc) le principal effort du Projet éLV concerne depuis deux ans le lancement de la transcription collective en ligne (crowdsourcing) des archives de Kasimir Twardowski (TKT) en ciblant tout particulièrement les membres privilégiés du site elv-akt.net (251 personnes en décembre 2018).

Étant donnée la création durant les dernières années de plusieurs plateformes de crowdsourcing sous Creative Commons License nous avons décidé de renoncer à la conception d’un prototype TéLV. Il nous semble bien plus judicieux de profiter pour le projet TKT de accomplissements technologiques existant en nous concentrant de notre côté sur leur adaptation ou alors sur le développement du potentiel crowdsourcing/TEI de omeka S grâce au soutien du consortium OLKi (Open Language and Knowledge for Citizens, un impact de Lorraine Université d’Excellence).

Importantes modifications du site elv-akt.net ont donc été décidées en 2018 lors des réunions avec Alexandre Roulois (IE CNRS, UMR 7110, Paris) le créateur avec Wioletta Miskiewicz du site elv-akt.net) et avec Pierre Couchet (CNRS, Archives Poincaré). Les travaux ont commencé avec l’aide d’un stagiaire (Pawel Sypula : Université de Varsovie/ Bristol). Ce stage a été financé grâce à une subvention du Pôle CLCS de l’Université Lorraine.

Concrètement ces modifications impliquent la désarticulation des contenus du site elv-akt.net (d’une part migration progressive des archives et les contenus éditoriaux XML/TEI sur le logiciel Omeka  et de l’autre, la migration des documents de recherches du Projet éLV ainsi que des documents de recherches du programme Humanités Numériques sur les carnets de recherches hypotheses.org.)

Ainsi, le site elv-akt.net se transforme progressivement en un « site d’accueil » du Projet éLV qui, tout en donnant donnant toujours l’accès à une partie du fond numérisé de l’école sémantique polonaise, dirigera les visiteurs vers :
– le site Omeka du Projet contenant le fond de Kasimir Twardowski TKT (pour, éventuellement, participer à la transcription crowdsourcing)
– le carnet Pragmaties Cahier éLV  https://elv.hypotheses.org/
– le carnet HyperTwardowski Cahier métanumérique  https://hyt.hypotheses.org/

Les carnets sur hypothèse.org ont été mis en ligne en 2017. Le web design des carnets est fait par Maja Chmura https://www.behance.net/chmuramajad6e3

Fonds concernés : les fonds Twardowski des Połączone Biblioteki IFiS UW, IFiS PAN, PTF de  Varsovie (ca 36 000 fpi), le fonds Czeżowski de Vilnus (ca 5 000 fpi), le fonds Twardowski des Archives de l’Académie Polonaise des Sciences à Varsovie (4410 fpi), fonds Łukasiewicz des Archives de l’Université de Varsovie (3400 fpi), le fonds léopolien (une centaine des documents dans différents archives de Lvov), le fonds Wasilewski (300 pages d’archives de chercheurs et 5000 pages dans les Archives d’État de Lituanie à Vilna).
Fonds concernés par le projet crowdsourcing TKT : les archives de Twardowski (cours et manuscrits de recherches, correspondance, journal (40410 full-page images)  de Połączone Biblioteki IFiS UW, IFiS PAN, PTF de  Varsovie (ca 36 000 fpi) et le fonds Twardowski des Archives de l’Académie Polonaise des Sciences à Varsovie (4410 fpi),

Contexte scientifique et institutionnel : Archives Poincaré, Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie (UMR 7117), CNRS/Université de Lorraine, Nancy.

Formats et standards utilisés : Base de données MySQL. Catalogue XML avec jeu de métadonnées en Dublin Core. Fichiers XML/TEI pour les sources numérisées en format texte. Le RDFa sera utilisé sur l’affichage HTML pour indexation sur Isidore. Numérisation des documents : jpeg, 600DPI, couleur.

Accessibilité :

Les PDFs des documents numérisés sont accessibles (téléchargeables) après l’ouverture d’un compte lecteur. Le reste du site est en accès libre.  Deux jeux de métadonnées sont disponibles. D’abord en RDF directement dans l’affichage HTML, puis en Dublin Core à l’intérieur du catalogue des sources numérisées. Les codes TEI sont accessibles. Au 01 mai 2018 les Archives e-LV comptent 251 membres privilégiées dans le monde entier.

Volumétrie des ressources qui seront disponibles en ligne (estimation au 1er mai 2019) :

  • en mode image : 60 000 images
  • en mode texte : 3000 pages

Fonds disponibles en ligne (au 1er mai 2019) :

  • Archives e-LV : Documents PDF des archives des philosophes de l’école Lvov-Varsovie. Volumétrie : 1 884 documents, 17 008 pages
  • Archives des chercheurs : Base de données avec documents PDF des travaux de chercheurs sur les archives de l’Ecole Twardowski. Volumétrie : 15 documents, 253 pages
  • Documentation des colloques : Mise en ligne de conférences organisées autour des archives Elv-Akt. Volumétrie : 13 conférences encodées en TEI et accessibles en mode texte

Cahiers de recherches sur Hypothèse.org : HyperTwardowski et Pragmaties

Retour à la liste