Digital Theological Hobbes (DTH)

Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM)
(UMR 5317), CNRS / ENS de Lyon / Université Lumière Lyon 2 / Université Jean Monnet Saint-Etienne / Université Jean Moulin Lyon 3 / Université Blaise Pascal
Responsables : Serge Heiden et Francesca Rebasti
Contact : digital-hobbes AT listes.ens-lyon.fr

Présentation du projet

Il est généralement admis que l’augmentation progressive des discussions scripturaires et des disputes théologiques constitue la marque distinctive du développement de la réflexion du fondateur de la science politique moderne, le philosophe anglais Thomas Hobbes (1588 – 1679). Et pourtant, malgré l’accroissement récent de l’intérêt pour les argumentations théologiques hobbesiennes, la communauté scientifique ne dispose pas encore d’une analyse complète de l’exégèse biblique du philosophe, ni d’une vue d’ensemble de la structure et de l’évolution globale de sa « théologie ». Afin de contribuer à combler cette lacune majeure et à évaluer systématiquement l’impact de la théologie de Hobbes sur sa théorie politique entre le 1640 et les années 1670, le projet Digital Theological Hobbes s’appuie sur les méthodes quantitatives d’analyse textuelle les plus avancées pour l’étude des « écrits théologiques » hobbesiens dans leur contexte intellectuel. À cette fin, il utilise un corpus de transcriptions diplomatiques ouvertes rendues disponibles par le projet EEBO-TCP, et qui sera complété par une campagne de numérisations supplémentaire, associé à la plateforme logicielle ouverte TXM, dont le développement est coordonné par l’équipe CACTUS (IHRIM – ENS de Lyon). En utilisant le riche panel de fonctionnalités de recherche et d’exploitation des données numériques de TXM – comme la construction d’éditions synoptiques combinant transcription diplomatique et image de fac-similé, la création d’index, de concordances KWIC de mots ou de motifs textuels de l’ensemble du corpus ou d’un texte particulier, le calcul de mots spécifiques à un sous-corpus et de collocations, etc. – le DTH aidera à faire avancer l’appréciation de la pensée hobbesienne de trois façons fondamentales :

  • en premier lieu, il permettra de réunir et de mettre en relation, avec le matériel numérisé pour l’occasion, des ressources numériques déjà existantes mais jusqu’à présent dispersées et peu utilisées, en accroissant leur visibilité et impact sur la recherche ;
  • en deuxième lieu, il mettra à disposition des spécialistes ainsi que du grand public un corpus extrêmement diversifié et représentatif de la production du philosophe, qui couvre presque toute la durée de sa vie scientifique et réunit des formes littéraires très différentes, comme le traité scientifique, l’écrit polémique, la narration historique, la traduction et la poésie, et qui met côte à côte l’Early Modern English et le néo-latin, en comprenant les ouvrages les plus significatives écrits au Royaume-Uni et sur le continent pour le public anglais et des savants européens ;
  • enfin, grâce à son approche textométrique, il apportera une contribution essentielle à l’étude des spécificités, des éléments de continuité et des évolutions de la « théologie » hobbesienne au fil du temps et dans les différents contextes intellectuels dans lesquelles elle a été développée.

Fonds concernés : Le fonds est constitué des « écrits théologiques » de Hobbes.
Sources : Des transcriptions diplomatiques numériques EEBO-TCP en XML-TEI sont disponibles (fichiers A43995, A43978, A86417, A43998, A49423, A44010, A44019, A43989). Ces transcriptions sont disponibles en libre accès sur le site OTA ainsi que dans GitHub.
Des transcriptions diplomatiques sont à saisir : ouvrages Elementa philosophica de cive ; De motu, loco et tempore ; Leviathan, sive, De materia, forma, & potestate civitatis ecclesiasticæ et civilis ; A Dialogue between a Philosopher and a Student of the Common Laws of England.
Des images de fac-similés sont accessibles en ligne :

  • BNF, Paris, fonds latin 6566A, pour les images de fac-similé du De motu, loco et tempore ;
  • British Library, Londres, Harley MS 4235, pour les images de fac-similé du manuscrit des Elements of Law;
  • Herzog August Bibliothek, Wolfenbüttel, Wing H2246, pour les images de fac-similé du Leviathan ;
  • Internet Archive, HathiTrust, Google Books, pour les images de fac-similé des ouvrages restantes (plusieurs versions existant ; on choisira les meilleures images de fac-similé à accès ouvert). Il reste à numériser les Philosophicall Rudiments Concerning Government and Society et The Questions Concerning Liberty, Necessity, and Chance.

Corpus d’analyse : Les matériaux dont on dispose déjà à présent sont intégrés dans le corpus numérique prototype HOBBES pour TXM, composé des transcriptions diplomatiques EEBO-TCP des ouvrages politiques anglais de Thomas Hobbes du XVIIème (fichiers A43995, A43978, A86417, A43998). Volumétrie : environ 60 images de fac-similé accessibles en ligne à des fins de démonstration (JPEG 1.024px × 1.633px), 4 textes, environ 460 000 mots.

Finalisation du corpus : On constituera le corpus des transcriptions diplomatiques des « écrits théologiques » de Hobbes en deux phases :

  • la première phase envisage l’achèvement du corpus des transcriptions diplomatiques des ouvrages politiques anglais et néo-latins hobbesiens, par l’ajout des transcriptions des Elementa philosophica de cive et du Leviathan, sive, De materia, forma, & potestate civitatis ecclesiasticæ et civilis, et l’intégration de la transcription diplomatique du De motu, loco et tempore.
  • la deuxième phase envisage l’ajout au corpus des transcriptions diplomatiques des œuvres anglaises et latines plus récentes : Of Liberty and Necessity ; The Questions Concerning Liberty, Necessity, and Chance ; A Dialogue between a Philosopher and a Student of the Common Laws of England ; An Historical Narration Concerning Heresy ; An Answer to a Book Published by Dr Bramhall et Historia ecclesiastica.

Contexte scientifique et institutionnel : Le projet a été conçu pendant un post-doctorat financé par le LabEx COMOD. Il s’insère dans le cadre de plusieurs projets d’édition numérique à l’ENS de Lyon et il s’intègre dans trois des axes scientifiques de l’IHRIM : « Editions et histoire du livre », « Les Normes, les canons et leurs critiques » et « Histoire des Idées et des systèmes philosophiques, politiques et sociaux des modernités ».

Formats et standards utilisés : XML TEI P5 pour les textes, teiHeader et tableaux CSV pour les métadonnées et JPEG (1.024px × 1.633px et 680px × 1.056px) pour les images de fac-similés

Accessibilité : Les données initiales (les transcriptions diplomatiques EEBO-TCP et les images de fac-similé des ouvrages hobbesiens) sont dans le domaine public. Les données créées dans le cadre du projet (à savoir, les métadonnées, les transcriptions diplomatiques, les numérisations de fac-similés, etc.) seront librement accessibles par téléchargement sous une licence « Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 ».

Volumétrie des ressources qui seront disponibles en ligne (estimation au 20 avril 2018) :

  • Phase I : 7 textes, environ 2 303 images de pages (JPEG 1.024px × 1.633px), environ 850 000 mots de transcription.
  • Phase II : 6 textes, environ 801 images de pages (JPEG 680px × 1.056px), environ 250 000 mots de transcription.

Fonds disponibles en ligne (au 20 avril 2018) :

Corpus HOBBES – Les matériaux dont on dispose déjà à présent sont intégrés dans le corpus numérique prototype HOBBES pour TXM, composé des transcriptions diplomatiques EEBO-TCP des ouvrages politiques anglais de Thomas Hobbes du XVIIème (fichiers A43995, A43978, A86417, A43998) – Environ 60 images de fac-similé accessibles en ligne à des fins de démonstration  (JPEG 1.024px × 1.633px), 4 textes, environ 460 000 mots.

Retour à la liste