Privilèges de librairie en France à l’époque moderne (XVIe XVIIe siècles)

Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM)
(UMR 5317), Ens de Lyon / Université Lumière Lyon 2 / Université Jean Monnet Saint-Etienne / Université Jean Moulin Lyon 3 / Université Clermont-Auvergne
Site : https://privileges-librairie.huma-num.fr/
Responsable : Edwige Keller-Rahbé

Présentation du projet

L’histoire du livre et l’histoire du droit d’auteur, suivies en cela par les études littéraires d’Ancien Régime (xvie‑xviie siècles), ont fait émerger en France, depuis plusieurs années déjà, un champ d’investigation spécifique autour des privilèges de librairie, objets textuels méconnus et complexes traditionnellement définis comme des « monopole[s] d’impression et de diffusion d’un texte ou d’un ensemble de textes accordé par le pouvoir royal ou une autorité de justice à un auteur ou à un libraire pour une durée déterminée. » (Jean‑Dominique Mellot, Dictionnaire encyclopédique du livre).
Le projet s’inscrit dans le cadre de plusieurs travaux scientifiques menés collaborativement à l’université Lyon 2 depuis 2009 par des enseignant.es‑chercheur.ses et des personnels CNRS (séminaires de master, articles et publications de deux ouvrages) :

  • un volume collectif intitulé Privilèges de librairie en France et en Europe (xvie‑xviie siècles), Paris, Classiques Garnier, 2017 (E. Keller‑Rahbé dir., H. Pommier et D. Régnier‑Roux collab.)
  • une anthologie critique intitulée Privilèges d’auteurs et d’autrices en France (xvie‑xviie siècles). Anthologie critique, M. Clément et E. Keller-Rahbé (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2017)

La création d’un site internet avec base de données et moteur de recherche intégrés est conçue à la fois comme un aboutissement, un prolongement et un nouveau tremplin à ce chantier de recherches. La constitution d’un corpus s’est effectuée dès 2009 et a fait l’objet d’une première exploitation à travers l’anthologie imprimée qui présente et analyse 100 textes. Le site vise à mettre à disposition de la communauté scientifique un corpus infiniment plus large avec les multiples potentialités qu’offre l’environnement numérique :

  1. édition électronique annotée des textes de privilèges
  2. mise à disposition de ressources scientifiques (bibliographie, documents historiques et textes législatifs, dossiers thématiques)
  3. moteur de recherche permettant de rechercher, d’interpréter, d’évaluer le statut et la place de ces textes par le croisement de statistiques fiables et différents biais de questionnements
  4. base collaborative : création d’un formulaire en ligne à destination des chercheurs·ses

Le projet se veut évolutif quant aux données à traiter (bénéficiaires des privilèges, aires chronologiques et spatiales) :

  1. Le premier volet est centré sur « Le privilège de librairie au féminin dans la France d’Ancien Régime (xvie‑xviiesiècles) », dans le cadre d’un appel à projets GIS Institut du Genre pour l’année 2018‑2019 (Axe 5 : « Langages, arts et création »). 1re année.
  2. Le deuxième volet vise l’élargissement du corpus à tous les privilèges de librairie, c’est-à-dire à tous types d’exposants (auteurs, éditeurs, ayants droit, institutions). 2e année.
  3. Le troisième et dernier volet vise une extension du corpus des privilèges à l’échelle de la France du xviiie siècle, ainsi qu’à celle de l’Europe (Angleterre, Espagne, Italie, Portugal. Pays‑Bas). 3e et 4e année.

Fonds concernés :
1/ Livres imprimés des xvie‑xviie siècles numérisés : Gallica ; Google Livres ; Bibliothèque numérique Medic@ BIU santé ; Architectura…
2/ Exploitation de fonds patrimoniaux non numérisés : Bibliothèque Denis Diderot de Lyon ; fonds ancien de la Bibliothèque municipale de Lyon. Les privilèges de librairie issus de ces fonds seront tantôt saisis manuellement, tantôt numérisés en fonction des droits.
L’ensemble de ces données doit être documenté.

Contexte scientifique et institutionnel :
– Contexte scientifique : le projet et le site s’inscrivent dans le cadre de chantiers scientifiques convergents, en cours ou ayant récemment vu le jour en France et en Europe :
1/ projet ANR visant le recensement des « Privilèges économiques en Europe, xve‑xixe siècles » dans la perspective d’une exploitation comparative et qualitative (responsable scientifique : Dominique Margairaz) : http://www.agence-nationale-recherche.fr/Projet-ANR-11-BSH3-0006.
2/ projet ERC intitulé EMoBookTRADE-The Early Modern Book Trade: An Evidence-based Reconstruction of the Economic and Juridical Framework of the European Book Market (responsable scientifique : Angela Nuovo, Università degli Studi di Udine, Italie) : http://emobooktrade.uniud.it.
– Soutien scientifique et financier : le projet bénéficie d’un soutien financier du GIS Institut du Genre pour l’année 2018‑2019 (Axe 5 : « Langages, arts et création »).
– Partenariats :
1/ deux partenariats sont à l’étude, l’un avec le pôle Patrimoine de la Bibliothèque Denis Diderot de Lyon, qui met d’ores et déjà à disposition du projet ses ouvrages édités par des veuves d’imprimeurs-libraires aux xvie‑xviie siècles pour la collecte des privilèges ; l’autre avec EMoBookTRADE.
2/ un partenariat vient d’être validé par l’équipe d’EMBP (EMBookProject), et les démarches d’officialisation sont en cours. Ce partenariat implique, d’une part, la diffusion du projet et de ses avancées auprès de la communauté des membres de l’EMBP et des usagers du site internet ; d’autre part, lorsque le site sera à un stade plus avancé, un atelier de présentation.

Formats et standards utilisés : XML TEI pour l’encodage des textes de privilèges ; BDD relationnelle (via CMS Drupal) pour les instruments d’accompagnement (base bibliographique, etc.) ; Exposition en OAI-PMH et RDFa

Accessibilité :
– Données publiques  : droit de diffusion/rediffusion des données textuelles et iconographiques à des fins non commerciales, et sous réserve de mention du site.
– Droits : les données textuelles et iconographiques tirées d’exemplaires issus de Gallica, du fonds ancien de la Bibliothèque Denis Diderot de Lyon et du fonds ancien de la Bibliothèque municipale de Lyon (numérisation Google Livres), sont libres de droits pour autant qu’elles sont tombées dans le domaine public, et sous réserve de mention de la provenance et de la cote de l’exemplaire.
– Référentiel pour Gallica : Conditions d’utilisation des contenus de Gallica
– Référentiel pour Medic@: Mentions légales
Autres fonds exploités : les droits de reproduction seront examinés et traités au cas par cas

Volumétrie des ressources qui seront disponibles en ligne (estimation au 1er septembre 2018) :

  • En moyenne, de 1 à 6 images par privilège libre de droits. Taille moyenne image jpeg entre 8 et 14 Mo
  • En vue du lancement du site (1re année), l’objectif est la mise à disposition de 200 fiches de privilèges. La volumétrie est par définition vouée à la croissance en fonction de l’élargissement des acteurs et des aires traitées : plusieurs milliers de fiches.
  • Base prosopographique des acteurs et actrices du privilèges : auteurs.trices ; imprimeurs-libraires ; ayants droit ; chanceliers ; monarques, etc. (plusieurs milliers de noms)
  • Base bibliographique (a minima cinq cents de références)
  • Dossiers thématiques (a minima une centaine de pages)

Fonds disponibles en ligne (au 1er septembre 2018) :

  • Privilèges de librairie au féminin – Mise à disposition d’un corpus de privilèges de librairie dont les bénéficiaires sont uniquement des femmes (autrices, éditrices, ayants droit) : https://privileges-librairie.huma-num.fr/

Retour à la liste