SATELLITES – Les intellectuels « satellites ». Un autre regard sur la circulation des idées

Institut des Textes et Manuscrits Modernes (Equipe Archivos)
(UMR8132), CNRS
Contact : Fatiha Idmhand

Présentation du projet

Forgée par Michel Espagne dans les années 19801 , la notion de « transferts culturels » a posé le cadre méthodologique de projets de recherche « trans-nationaux » dans le champ des sciences humaines et sociales2 2 : elle vise à étudier les dynamiques et processus de sélection et de « resémantisation » qui accompagnent la transmission des objets culturels et des idées d’une aire culturelle à l’autre. Comme approche scientifique, la notion de « transfert culturel » permet de décloisonner les méthodologies et de dynamiser les analyses : elle facilite la mise en perspective des objets étudiés et les modalités de leurs importations dans les nouveaux champs culturels tout comme leurs réinterprétations dans le nouveau contexte, leur redéfinition et les processus qui accompagnent leur re- signification.
Le projet Satellites s’inscrit dans cette perspective théorique et propose d’étudier les échanges culturels et la circulation des objets dans le monde hispanique, entre l’Europe et les Amériques, en examinant tout particulièrement le rôle des agents de ces transferts. Il s’agit de découvrir – ou de redécouvrir –, à travers l’exploitation de leurs archives, qui sont les intellectuels qui ont contribué à la diffusion des connaissances d’une zone culturelle à l’autre? Michel Espagne les appelle des « médiateurs des transferts culturels », pour lui il s’agit des traducteurs, exilés, expatriés ou universitaires qui ont agi comme des « vecteurs des transferts » de façon à faciliter la circulation3 des idées par des actions très concrètes. Parmi ces agents des transferts, nous souhaitons porter notre attention sur un cas particulier de « médiateurs » : ceux qui ont agi à l’ombre de certaines « stars » et que nous avons appelé des « satellites ». 4 Nous voulons souhaitons travailler sur le contexte précis des conflits du monde hispanique au XXème siècle (notamment la guerre d’Espagne et ses deux dictatures et les guerres « sales » du Cône Sud avec les dictatures du Plan Condor).
Nous nommons « satellites » ceux qui ont gravité autour des « étoiles » (les stars) et favorisé, depuis l’ombre, la construction de leur renommée. Il s’agit ainsi de contribuer à l’édification d’une nouvelle « bibliothèque » en apportant un nouveau « corpus » : les archives et manuscrits de celles et ceux qui étaient autour de Federico García Lorca, de Pablo Picasso, Pablo Neruda, Julio Cortázar, etc. et qui ont été des témoins de premier rang. Leurs archives apportent des textes et des points de vue inédits sur ces périodes. Les nommer « intellectuels satellites » (Idmhand, 2015) n’est pas un jugement de valeur sur leur prestige ou non, à l’inverse, nous signalons meur rôle essentiel dans la mise en oeuvre du contexte qui a permis à ces étoiles d’émerger, leur préparation du terrain qui a permis que les idées des « stars » pénètrent les nouveaux contextes culturels. Nous proposons de collecter – et de connecter – ces nouvelles données dans le but de faire émerger de nouvelles recherches scientifiques, un autre récit de la genèse de quelques courants littéraires et artistiques européens et (latino)américains depuis le début du XXème siècle.

Contexte scientifique et institutionnel : Ce projet fait suite à une proposition théorique pilote qui a été conceptualisée et testée par le projet ANR-CHispa (2014-2017), elle repose sur une approche qui privilégie le « single source publishing » et accorde une grande importance à la qualité des métadonnées.

Formats et standards utilisés : Tous les formats ouverts sont privilégiés, de même que les formats normalisés.

Accessibilité : Les  données  sont  rendues  immédiatement  publiques  à  des  fins  de recherches scientifiques. Un court embargo pourra être respecté si certaines données concernent les projets des doctorants et nécessitent un temps de confidentialité
Les ayants-droits ont été consultés et ont autorisé la diffusion des corpus à des fins de recherches scientifiques.

Fonds disponibles en ligne au 9 avril 2019 et méthodologie mise en oeuvre: La méthodologie appliquée repose sur la méthode du single soucre publishing et s’appuie sur les services d’Huma-NUM. Ainsi, toutes les données et leurs métadonnées descriptives sont stockées sur Nakala et signalées de façon à être moissonnées par des moteurs comme Isidore. L’outil Nakalona est utilisé pour offrir une visualisation de ces données aux internautes. Enfin, les fichiers TEI sont préparés dans le respect des recommandations du groupe de travail [Data_Cahier] de façon à faciliter l’exposition des métadonnées grâce à l’outil WebOai. Les fonds suivants sont accessibles en ligne depuis le début du projet :

Ces autres fonds sont toujours en cours d’actualisation (métadonnées descriptives):

Retour à la liste